Robert Marteau et le bois de Virollet

« Dès la petite enfance j’étais « travaillé », comme on dit que le bois travaille, par d’autres forces que la seule envie d’être et de jouir d’être enfant.

La lumière du soleil éclaire la pierre : je vois ! mais il faut trouver en soi une autre lumière, celle qui permet de voir ce qui me fait voir la lumière physique. »

Robert Marteau, Charentes intérieures